portrait d’une femme en rouge qui tend son visage vers le haut

Techniques de prises de vues | Portraiture artistique

Nemanja Maraš

Parmi les nombreuses raisons qui me motivent à prendre des portraits figure la possibilité d’aller explorer l’âme du sujet, pour révéler la véritable personnalité de l’individu qu’il est, en une photo. Selon moi, l’esprit renferme des mystères que ma photographie aide à élucider en offrant des portraits purs et authentiques. 

portrait d’un homme tenant un caméscope

© Nemanja Maraš | Sony α7 III + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/125s @ f/2.8, ISO 320

Le bon cliché, au bon moment

Pour saisir l’instant qui offre un portrait authentique, il est crucial d’appuyer sur le déclencheur au moment opportun. Dans quelques-uns de mes derniers projets, ce n’est qu’avec un timing parfait que j’ai pu construire mon récit. J’ai une affection particulière pour les portraits qui sont pris quand le sujet ne sait pas exactement à quel moment il va être photographié. Pour obtenir le cliché parfait, il va de soi que je ne donne aucune indication, afin de pouvoir capturer l’instant où le modèle baisse sa garde et se montre au naturel.

portrait d’une femme riant

© Nemanja Maraš | Sony α7 III + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/250s @ f/2.8, ISO 400

Lorsque je travaille en studio, mon approche est similaire : j’essaye de donner peu, voire pas d’instructions à mes sujets. Je préfère commencer par les mettre à l’aise, avant de les étudier et de les observer. Il m’arrive de leur demander de déplacer légèrement la main ou la tête, et je leur fais parfois la conversation afin de leur faire oublier l’objectif. Dans certains cas, nos échanges traitent de sujets plus sérieux, surtout quand je connais bien la personne. Ce sont ces moments-là que je préfère pour prendre leur portrait.

Pour m’aider à immortaliser de telles émotions, je peux compter sur la mise au point automatique Eye AF de mon Sony Alpha 7 III. Grâce à cette fonctionnalité, je sais que je peux utiliser une ouverture maximale et que les yeux resteront nets quand j’appuierai sur le déclencheur, ce qui me permet de me concentrer sur la communication avec le sujet.

portrait d’une femme portant un grand chapeau

© Nemanja Maraš | Sony α7 III + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/125s @ f/2.8, ISO 400

Des idées et des lieux

Les idées fourmillent tout autour de nous. Il s’agit peut-être d’un lieu commun, mais on ne sait jamais quand l’inspiration va frapper. Je choisis généralement des lieux et des décors simples. D’ailleurs, beaucoup de mes photos ont été prises sur fond blanc, dans mon studio. J’aime la simplicité apportée par un arrière-plan entièrement blanc ou noir, car il permet au photographe, comme au spectateur, d’accorder toute son attention au sujet, et d’interpréter les émotions qu’il lit sur son visage sans aucune distraction.

portrait d’une femme aux yeux bordés de pierres précieuses

© Nemanja Maraš | Sony α7R IV + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/125s @ f/2.8, ISO 2500

Cependant, les clichés sur site peuvent contribuer à approfondir une histoire et à l’éclaircir. C’est le cas du portrait d’Anastasia, que j’ai pris à l’aide de l’Alpha 7R IV. J’adore les couleurs, la netteté et tout ce qui se passe dans cette scène, mais ce que j’aime par-dessus tout, c’est l’éclairage. Il y en a deux types différents sur cette photo : l’éclairage jaune d’un lampadaire en arrière-plan, et les trois lumières LED au premier plan, qui proviennent en fait de smartphones, et dont la principale se situe à deux mètres. Le Sony Alpha 7R IV présente une telle plage dynamique que, même dans ces conditions de faible luminosité, j’ai pu obtenir un portrait plein d’émotion en toute fluidité.

deux hommes éclairant un modèle à l’aide de leurs smartphones

© Nemanja Maraš | Sony α7 III + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/125s @ f/1.8, ISO 2500

Éclairage et équipement

En général, quand j’éclaire un sujet, j’essaye d’aller au plus simple afin de ne pas créer d’obstacle inutile. Je travaille le plus souvent avec une ou deux lumières, à savoir une large source principale à l’aspect doux sous forme de parapluie Deep ou de boîte à lumière, et une source secondaire qui éclaire directement le visage du sujet. J’applique le même principe en extérieur, où j’essaye d’utiliser autant de lumière naturelle que possible, en la complétant seulement par une petite source supplémentaire pour illuminer le visage du modèle.

portrait d’un homme qui porte des lunettes et tourne son visage vers le côté

© Nemanja Maraš | Sony α7 III + FE 85mm f/1.8 | 1/160s @ f/2.8, ISO 400

Conseils

J’ai l’habitude d’utiliser mon Alpha 7 III, même si je me sers parfois d’un Alpha 7R IV sur certains projets. De plus, j’associe toujours des objectifs de haute qualité à mes appareils photo. En ce moment, j’ai recours aux modèles Zeiss Sonnar T* 55 mm f/1.8 ZA, FE 28 mm f/2, FE 85 mm f/1.8 et FE 90 mm Macro G OSS. Si je devais n’en choisir qu’un, ce serait l’objectif 55 mm, car il s’agit de celui qui correspond le mieux à mon travail et à mon style de photographie. Le seul conseil que je peux donner aux personnes qui souhaitent se lancer dans la portraiture artistique ou éditoriale, c’est de rester soi-même et de suivre ses propres idées, ce qui peut s’avérer complexe. Mais avec de la patience et beaucoup de travail, tout finit par prendre forme.

Produits présentés

Nemanja Maraš

Nemanja Maraš | Serbia

« Ce qui m’attire le plus, c’est le subconscient, ce que l’on dissimule derrière un masque. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.